• Laberge Gaudreau
  • Laberge Gaudreau
  • Laberge Gaudreau
Laberge Gaudreau
Éditorial trimestriel d'octobre 2017 | par Eric Gaudreau

Appelez-moi plutôt Cordélia

Vous connaissez Anne Shirley, la fillette qui vivait aux pignons verts? Celle qui s’inventait des histoires pour se cacher à elle-même sa difficile réalité. Personne n’est à l’abri de refuser, à certains moments, de voir les choses comme elles le sont. Le détenteur d’une hypothèque à taux variable aimait bien imaginer un monde où les taux restent bas et dans lequel rembourser ses dettes est un jeu d’enfant. Ce à quoi la mère adoptive d’Anne répondrait: «­ ce n’est pas en s’inventant des histoires que la réalité sera différente de ce qu’elle est­ ». La Banque du Canada a ramené à la réalité des millions d’investisseurs et d’emprunteurs en montant à deux reprises les taux d’intérêt cet été. Et les actifs financiers les plus directement touchés par ces hausses de taux sont la devise canadienne et les obligations.

Laberge Gaudreau