Logo

Quels renseignements désirez-vous?

Je désire consulter mon portefeuille en ligne :

Accès client

Je désire, en naviguant sur le site moncoachfinancier.com, avoir accès à tous les documents réservés aux investisseurs des portefeuilles privés StratèGe :

J'ai oublié mon mot de passe

Menu Accès

Accueil

Éditorial trimestriel d'octobre 2017 | par Eric Gaudreau

Appelez-moi plutôt Cordélia

Vous connaissez Anne Shirley, la fillette qui vivait aux pignons verts? Celle qui s’inventait des histoires pour se cacher à elle-même sa difficile réalité. Personne n’est à l’abri de refuser, à certains moments, de voir les choses comme elles le sont. Le détenteur d’une hypothèque à taux variable aimait bien imaginer un monde où les taux restent bas et dans lequel rembourser ses dettes est un jeu d’enfant. Ce à quoi la mère adoptive d’Anne répondrait: «­ ce n’est pas en s’inventant des histoires que la réalité sera différente de ce qu’elle est­ ». La Banque du Canada a ramené à la réalité des millions d’investisseurs et d’emprunteurs en montant à deux reprises les taux d’intérêt cet été. Et les actifs financiers les plus directement touchés par ces hausses de taux sont la devise canadienne et les obligations.

Consulter l'article

Avril 2015

Le Compte d’Épargne Libre d’Impôt (CÉLI)

Le plafond de cotisation annuel à un CÉLI est 5 500$ (le même maximum en 2017 qu'en 2016). Il sera indexé à l'inflation par la suite. Considérant l'ensemble des limites de cotisation au fil du temps, un contribuable admissible* n'ayant jamais cotisé au CÉLI avant 2017 aurait maintenant droit d'y verser jusqu'à 52 000$.

Une cotisation au compte d'épargne libre d'impôt (CÉLI) n'est pas déductible. Elle permet cependant d'accumuler des sommes qui généreront des revenus non imposables. Le retrait d'une somme de ce régime n'est pas imposable (que cette somme soit du capital ou du revenu).

Consulter l'article

Rechercher sur notre site Web